Article de Carole Malbrancq

"Réussir ailleurs"

Carole Malbrancq, membre de Toastmasters Côte d'Azur raconte comment son expérience chez Toastmasters, et l'aide précieuse de certains de nos membres, l'a aidée à rèussir dans une conférence internationale.

Carole raconte son expérience

Lorsque la directrice de la conférence ECWCT (European Center for Women and Technology) m’a demandé d’être speaker à sa conférence de Bruxelles fin avril pour partager mon expérience, j’ai de suite accepté.

Or n’ayant aucune expérience dans le domaine du discours, j’ai contacté un collègue de ma société en Californie spécialiste du Story Telling.


Je lui ai demandé de me conseiller des livres pour me préparer à ce challenge.
Il m’a dit : « rejoint un groupe Toastmasters ce sera plus efficace ».


Dès le début j’ai apprécié l’ambiance et j’ai remarqué de suite les progrès sur mes premiers discours avec les retours bienveillants.


Une fois mon discours pour la conférence prêt, je l’ai soumis à Jean Lalis et Siegfried Haack pour avoir leurs commentaires.

Mon sujet : “3 ways to break out of your comfort zone and advance your career ».
J’ai eu la chance qu’ils prennent de leur temps pour m’aider dans cette initiative, ils ont toujours été disponibles pour mes divers questions.


Ils m’ont donné de nombreux conseils comme : regarder le public, interagir avec le public, faire des pauses après une anecdote pour laisser le temps au public de rire.


Conseil plus qu’important : créer « my brand » pour que les gens se souviennent de moi.

Ils ont surtout réussi à me rassurer à me donner confiance.


J’ai vraiment été soutenue et réellement aidée par les membres de Toastmasters dans cette initiative.

Le jour J, la salle étaient pleine, une trentaine de femmes.


Avant de commencer je me suis souvenu du conseil de Jean : « considères que tu vas offrir un cadeau au public qui vient t’écouter».


Ceci m’a de suite calmée et j’ai pu faire ma prestation.

J’ai applique les conseils de Jean et Siegfried, le public a réellement interagi avec moi durant le discours en répondant à mes questions, en riant à mes anecdotes.


A la fin du discours, j’ai eu des applaudissements soutenus.


Le summum : une femme responsable en communication à la commission européenne est venue me voir et m’a dit : « si j’avais dû faire un discours je l’aurai fait comme le vôtre, qui m’a rappelé un discours de Steve Jobs ». Quel compliment !!!

Si initialement j’ai rejoint un groupe TM pour m’aider dans l’objectif d’être à l’aise pour faire mon discours, a présent je vais y rester car j’ai encore beaucoup de chose à apprendre dans le Public Speaking.


 Je suis persuadée que cette nouvelle compétence m’aidera dans le développement de ma carrière professionnelle.



Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.