Soirée du 10 janvier 2017

C'est la première réunion de 2017 et nous commençons par un apéritif "riche" en crémant, cidre et jus... offert par le club et organisé par Catherine.  

Qui dit Toastmasters dit porter un toast, ce que fait Siegfried à sa manière chaleureuse et bienveillante.                                                                                   
Silvia, notre présidente, ouvre la séance en nous présentant ses meilleurs vœux de santé, de réussite dans nos projets, et de bonheur.
Puis elle accueille nos invités, Sylvie, Eliane, Nadège, Michèle.                                                   Cette première réunion de 2017 se présente sous les meilleurs hospices; en effet, les participants sont nombreux; parmi nos invités, Nadège devient membre.

Notre animatrice de soirée Catherine, nous offre une
  introduction particulièrement bien préparée et très efficace.
         .La parole est ensuite confiée, à l'évaluateur général, Philippe, qui occulte la présentation de
     son équipe, pour présenter directement la grammairienne, Myriam, qui a choisi comme mot du
     jour (Procrastination), puis à Dorothée d’expliquer aux invités, le déclenchement du système
     lumineux infernal qui cadence nos intervention, sans rendre la parole à l'animatrice de soirée.  
     Un régal pour le censeur de gaffes Svetlana.

La séance d'évaluation est animée par Tristan. Avec un calme impressionnant et un sourire malicieux, il semble savourer d'avance ses questions.
   
     Il nous met en situation :
    Alessandro, doit nous dire ce que lui ont apporté les Toastmasters
    Bilal, est en charge de mieux nous expliquer l'occupation de l'espace pour un orateur.
    Siegfried, nous parle de ses discours préparés en 2016
   Karin de ses grandes réussites de l'an passé.

Voici venu le temps des discours
        Guillem ce soir brise la glace, avec un talent très prometteur pour l'avenir, car il possède déjà de     nombreuses qualités d’orateur. Son titre : Rouler sur le champ du possible.
        Maël, pour son troisième discours, nous ouvre plusieurs réflexions philosophiques et psychologiques sur la manière de poser des questions et nous conduit à son objectif particulier. Son titre : Poser une question.  
       Marie-Anne avec beaucoup de talent, aborde le neuvième discours intitulé "Flow", elle devra persuaderl'auditoire. Elle lefait avec une belle assurance, et nous explique, avec un "florilège d'arguments" ce qu’est le flow et comment y parvenir.

Seconde pause ce soir, avec galette des rois et cidre, au cours de laquelle Sylvain,
offre son mot d'humour.
La soirée reprend avec la séquence d’évaluations.
Silvia nous fait une analyse précise des improvisations.                                                    Alessandro donne son ressenti sur le discours de Guillem                                                                 Bilal sur celui de Maell                                                                                              Siegfried sur celui de Marie-Anne.
Ces interventions sont complétées par les rapports techniques, compteur des hésitations et des gaffes, grammairien et chronométreur.
Catherine l’animatrice de soirée partage le meilleur moment avec le public en remettant à Ghillem, le ruban du 1er discours, à Siegfried celui de la meilleure improvisation ; le meilleur discours revient à Marie-Anne et la meilleure improvisation à Siegfried.
Silvia conclut la soirée en recueillant le ressenti de nos invités.

Merci à Philippe Christin pour ce compte rendu!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0